• Vendredi 22 août + Méchant Mario

     

    Vendredi 22 août + Méchant Mario

    LA NUIT DU JEUDI AU VENDREDI : Je passe par le site d'une charmante photographe pour voir s'il y a du neuf. C'est le cas. Dans son texte, il y a un lien menant vers un autre lieu et en cliquant dessus, j'ai eu la plus énorme surprise de mes huit années de bloggeur : je suis banni. Ça alors ! Incroyable ! J'ai toujours humblement pensé que j'étais gentil, rigolo, exotique et musicalement z'éducatif. Habituellement, on ne jette pas les gens dans le trou noir pour ces caractéristiques. Peut-être que j'ai un aspect vilain, méchant... Je ne sais trop... Bof ! Comme je ne fréquentais plus ce site depuis un bout de temps, hein...

    11.30 à 12.30 : Lever, toilette, bouffe au chat. Je prépare mon repas : des bonnes binnes Hélie avec des cretons et des biscuits à l'ail. On est Québécois ou on ne l'est pas. Après ce miam, je regarde s'il y a eu des visiteurs sur mes blogues. Niet. Pas de courriel non plus. La routine, en somme... Je me prépare pour ma visite hebdomadaire chez ma mère. Départ à 12.30.

    12.45 : Je passe devant la chocolaterie. Ce qu'il y a en vitrine me paraît délicieux. Je casse la vitrine et vole le chocolat et... Au fond, peut-être que je suis méchant...

    13.15 : J'arrête au dépanneur pour acheter un café. Le verre était percé, si bien que le liquide tombait partout. J'ai transvidé dans un autre verre, suis passé à la caisse pour demander un chiffon. J'ai épongé, puis, de retour là-bas, la femme me dit que le café serait gratuit pour moi, car "100 % des gens dans votre situation auraient laissé le café s'égoutter partout, sans demander un chiffon." Bien aimable !

    13.30 à 14.45 : La température est agréable et je sors avec maman dans la cour. Elle est calme, mais de plus en plus confuse dans ses propos. Ma soeur Mireille m'en avait fait la remarque, cette semaine. Quoi qu'il soit, elle paraît contente de ma visite.

    15 heures : J'achète six blés d'Inde et des framboises au kiosque de fruits et légumes. Futur régal !

    15 heures 10 : J'attends l'autobus. Je vois passer un champignon mobile. Je lui lance des cailloux dans les roues de son vélo. Il perd le contrôle et tombe. Même pas sur la tête. Oui, oui, c'est vrai, j'ai un aspect méchant...

    15.30 : Je descends face au dépanneur du boulevard Sainte-Madeleine pour acheter un autre café et me rendre écrire au parc. Chemin faisant, je vois un vieillard en fauteuil roulant. Je le renverse, lui donne des coups des pieds et jette son véhicule à la poubelle. Comme je suis méchant ! Comme je suis méchant !

    15.40 à 16.15 : Une page du nouveau roman. Ça va rondement et, jusqu'ici, j'apprécie cette histoire et la discipline interne que je me suis imposé. Toujours pas de canards dans l'étang.

    16.30 : Retour chez moi. Un message de Fanfan sur le site de vieilles photos. Rien d'autre. Je prépare mon repas : Salade, pomme de terre, un blé d'Inde, flocons de poulet, avec framboises et crème comme dessert.

    17.40 : Je sors avec Salomé. Un peu plus tard, il y a une perdrix sur la clôture de la voisine. Je sors mon pistolet et pan ! pan ! pan ! Adieu, perdrix ! Adieu, voisine ! Je suis très très très méchant !

    19 à 20.45 : Re-café et corrections dans Manon et dans Contes d'asphalte. Je copie une autre page de Ce sera formidable (Je fais ça depuis janvier dernier), le tout au son d'un disque de Ed Wiley Jr.

    21 heures à 23 : Branchement de l'ordi No 2 pour des téléchargements. Vers 21.15, le fichu p'tit gros voisin du sous-sol sort encore pour fumer et parler très fort dans son téléphone. Je lui lance un chaudron d'eau bouillante sur la tête. Je suis si méchant ! 22 à 23 heures : lecture de Iroquoisie.

    23 heures 15 : Je prends mon bain, tout en chantant du folklore.

    23.30 à minuit : Du bon air sur mon balcon et la chatte qui veut se faire caresser sous le menton.

    Minuit : J'écris ceci. Je sais ce qui va se passer par la suite :  autre café, corrections dans Manon, écrire dans Horizons, le tout au son d'un disque de Bennie Green, qui attend dans le grille-pain. Je vais sûrement ajouter des photos sur les blogues.

    Autour de 2 heures : Je vais regarder un peu de baseball sur DVD, tout en croquant un fruit ou un sandwiche, perdre un peu de temps sur Internet et me coucher autour de 3 heures 15.

    À bien y penser, je comprends la personne qui m'a bannie de son site. Qui veut avoir des nouvelles d'une personne aussi méchante que moi ?

    CHANSON DU JOUR : Jug Love, par Ed Wiley Jr 


  • Commentaires

    1
    fanfan76
    Samedi 23 Août 2014 à 21:22

    Et bien moi, je suis contente que tu te racontes, et je suis certaine que tu n'es pas méchant, sinon je ne viendrais pas tous les jours te déposer des messages, bon même si ce n'est que sur les photos anciennes la plupart du temps, je ne comprends pas pourquoi on t'a banni ?????? fanfan

    2
    Samedi 23 Août 2014 à 22:12

    Je crois que je m'en doute, mais je ne suis pas ici pour faire des procès. Si cette personne passe par un de mes sites, je lui souhaiterai la bienvenue.

    3
    Dimanche 24 Août 2014 à 01:52

    Quelqu'un t'a banni, Mario ? Comment ça, banni ?!

    4
    Dimanche 24 Août 2014 à 02:21

    Je n'ai pas le droit d'aller sur son site, que je ne peux atteindre. Banissement, quoi !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :