• Terminer un roman

     

    Terminer un roman

    Jeudi le 31 juillet, au parc près de chez moi, à midi et deux minutes : je termine le roman débuté le 6 septembre 2013. Une aventure de onze mois, pour un texte de 275 pages. Le point final inscrit, il y a toujours de la tristesse, une émotion de peine d'amour. Ce texte m'aura accompagné pendant tout ce temps et de ne plus le créer laisse un vide. C'est d'ailleurs pourquoi je ne tarde jamais à commencer une autre fiction.

    L'histoire d'amour a eu ses hauts et ses bas. Il reste maintenant à corriger, revoir, ce qui peut durer deux ou trois années, jusqu'au moment où une certaine qualité sera présente. Actuellement, le fichier de ce texte est un brouillon plein de maladresses. Un autre plaisir naît : améliorer. J'ai d'ailleurs commencé, il y a deux semaines.

    Manon raconte la vie d'une femme de 89 ans, en 2044, qui vit la dernière année de son existence dans un foyer pour personnes âgées. Au départ, j'avais décidé d'éviter les mélodrames et de créer un texte léger, parfois rigolo. Je ne sais pas si c'est tout à fait réussi. Seul le temps me le dira. Je sais surtout qu'il y a eu des passages un peu difficiles à écrire et qui sont sans doute des points nébuleux. Ceci se corrige par la suite. J'ai cependant aimé écrire ce texte, largement inspiré de mes visites hebdomadaires que je fais au foyer de ma mère depuis 2005.

    CHANSON DU JOUR : Les vieux, par Jacques Brel


  • Commentaires

    1
    fanfan76
    Vendredi 1er Août 2014 à 22:17

    Je comprends que ces visites dans ce foyer, t'ont inspirées, ce roman est pour toi une belle aventure, bonne continuation, fanfan

    2
    Vendredi 1er Août 2014 à 22:20

    C'est un univers particulier, comme une bulle en dehors de la société active.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :