• Semaine du 15 juin 2014

     

    Semaine du 15 juin 2014

    LECTRICE : J'ai reçu un message d'une lectrice, sur mon blogue littéraire. Étonnant ! La chose était arrivée un peu, au cours de l'automne 2009 et du début de 2010, suite à la publication de Ce sera formidable. Depuis : plus rien. La femme voulait savoir combien il y avait de romans dans "la série Jeanne." Jamais rien de tel n'a été désigné ainsi, mais je savais ce qu'elle voulait dire. Elle voulait aussi savoir combien il y aura de romans  dans "la série Les bonnes soeurs." Non mais... est-ce que les gens ne réagissent que face à cette idée de série ? Dans ce dernier cas, l'éditeur avait déposé une petite étoile rouge sur la page couverture, indiquant que c'était un roman d'une série. Première nouvelle ! J'ai répondu à cette femme gentiment, car je suis gentil. Par contre, ce qui n'est pas étonnant : non, cette lectrice n'est pas membre d'Ekla. Depuis quelques semaines, je ne reçois que des messages de la part de gens extérieurs à cette plateforme (hors Nikole, qui est gentille).

    IROQUOSIE : Je ne suis pas passé à la bibliothèque depuis un certain temps, car je pige dans ma réserve pour relire des volumes parcourus il y a quelques années. Après le livre sur les bûcherons (voir articles suivants), je viens de me lancer dans Iroquoisie : 4 tomes, autour de 1500 pages passionantes ! J'ai aussi croisé des ouvrages que je n'ai jamais lus et qui m'avaient été donnés lors des salons du livre. Quand un bouquin était légèrement brisé dans le transport, les représentants commerciaux les refilaient aux copains. Je dois en avoir une douzaine de ce type.

    CANARDS : Où sont les canards du parc ? Habituellement, la colonie s'installe en mai et fiche le camp en novembre. Cette année : presque aucun canard, pas plus que les mouettes. J'ai vu des femelles sur l'îlôt, mais pas plus de deux jours. Par contre, en mai, j'ai noté des employés municipaux à bord d'un canot pneumatique et je me suis demandé si ces hommes ne jetaient pas sur l'île ou dans l'étang une substance néfaste pour les oiseaux. Après tout, il y a des signes d'interdictions pour donner à manger aux volatiles et tout le monde s'en fiche. Est-il possible qu'un politicien ait décidé qu'il n'y aurait plus de canards et de mouettes dans ce parc ? Je ne suis pas le seul à m'inquiéter de cette absence. Tout le monde que je croise se demande dans quel coin se cachent les coin-coins.

    TASSE DE CAFÉ. J'ai cassé ma tasse de café qui est en permanence chez ma mère ! Celle avec des jolis petits chats dessus ! Crac ! En plusieurs morceaux. Bou ! Hou !  Hou !

    DÉFENSE DE CHIER : Le Québec de jadis était tapissé de Jésus en croix, de sainte Vierge, de Sacré-Coeur. Les symboles de la nouvelles religion, la rectitude politique, sont les signes d'interdiction. Voilà que la compagnie de transport en commun a décidé d'emboîter le pas avec un panneau avec une dizaine de "Ne fais pas ça, hostie ! On ne veut pas !" Notez bien que ce terminus d'autobus avait jusqu'alors très bien vécu sans ces ordres. Or, sur le panneau, j'ai vu quelque chose d'inédit : un chien en position et qui laisse tomber sa crotte, le tout transpercé d'un trait rouge. Diable... Les cabots n'ont plus le droit de chier ? J'ai trouvé ce dessin profondément laid et ridicule.

    CHANSON DU JOUR : Akiko, je t'aime ! Épouse-moi ! Akiko Tsuruga : Killing Me Softly With His Song


  • Commentaires

    1
    fanfan76
    Dimanche 22 Juin 2014 à 14:53

    Ah c'est triste un pac sans oiseaux! ça me parait étonnant tout de même et surtout complétement anormal, moi j'ai beaucoup d'oiseaux dans mon jardin, bien sur il y a des saletés qu'ils déposent mais bon, c'est pas polluant! mais des fois il m'arrive d'avoir peur que certains voisins n'apprécient pas! 

    Merci pour bibitte à papattes... fanfan

    2
    Dimanche 22 Juin 2014 à 17:29

    Les autres années, il y avait une centaine de canards, avec les femelles qui pondent sur l'île, puis des mouettes qui cohabitent en paix. Il y a des gens qui se déplaçaient pour leur donner à manger, sans oublier les photographes.

    3
    Lundi 23 Juin 2014 à 10:56

    Pour les canards, c'est très bizarre : tu ne peux pas appeler la mairie pour demander ?

    Iroquoisie me fait très envie !

    Ben Mario, les chiens n'ont pas le droit de chier là où des enfants jouent et des gens se promènent - à moins que ces gens ramassent les étrons de leur bibi chéri ! Je dois avouer qu'une des choses que j'ai réellement appréciées à New York était sa propreté - tu pouvais marcher sans regarder le trottoir, le nez en l'air. Alors qu'à Paris, tu ne peux pas, et ça pue. (mais New York a un énorme défaut incompréhensible : ils n'ont pas de conteneurs pour les poubelles, les sacs sont entassés sur le trottoir, paradis des rats.. et je ne te décris pas les odeurs parfois quand arrivent les premières chaleurs). Disons que les autorités devraient mettre l'accent sur la prévention avec un panneau montrant un sac à crottes, plutôt que sur ce que tu décris !

    4
    Lundi 23 Juin 2014 à 13:24

    La plupart des gens avec chiens transportent maintenant leurs petits sacs. J'ai tout simplement trouvé idiot ce dessin de chien en position. Tu sais, ce terminus, il est plein de beaux arbres, de plantes vertes & fleurs et il fallait mettre ce stupide panneau laid dans ce joli décor...


    Iroquosie, j'en ai pour trois mois ! Non seulement ce sont quatre livres, mais c'est écrit petit. J'en reparlerai, car c'est quelque chose d'unique, sans doute le livre d'histoire le plus dérangeant que je connaisse.


    Il y a une large part sur la naissance de ma ville, très souvent attaquée par les peuples iroquois.

    5
    fanfan76
    Lundi 23 Juin 2014 à 15:51

    Et bien je suis d'accord avec toi, ce genre de panneau est très laid!!! fanfan

    6
    Lundi 23 Juin 2014 à 20:05

    L'insistance de ces panneaux et signes est très pénible.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :