• Lecture en cours

     

    Lecture en cours

    Daniel J. Boorstin. Le triomphe de l'image : Une histoire des pseudo-événements en Amérique. En réalité, l'image a triomphé sur le lecteur que je suis, car j'ai emprunté ce beau livre récent sans trop réfléchir, réalisant, à la maison, qu'il s'agissait d'une réédition d'un ouvrage de 1962.

    En préface, nous apprenons que cette étude avait causé un certain scandale chez les Américains de l'époque. Boorstin était un professeur d'histoire, flanqué d'un aspect sociologue. Le public du temps s'était senti insulté, croyant que l'auteur affirmait que les Yankees étaient les maîtres du mensonge. Rien vu de tel dans le livre. Boorstin est assez habile pour laisser les gens libres de juger. Il se contente surtout de présenter la genèse des faits abordés.  

    Si le contenu parle des Américains, il concerne aussi tous les occidentaux. La source du règne de l'image date du 19e siècle, mais elle s'est concrétisée avec le suivant. Oui, il y a beaucoup de faux dans nos sociétés, et aussi des détournements de toutes sortes.

    Voici quelques exemples : les livres "best-sellers" ne sont pas du tout des meilleurs vendeurs. Des articles de journaux sont souvent écrits avant l'événement qu'ils relatent (et sans doute que cela est de plus en plus courant à cause de la facilité qu'offre les traitements de texte informatiques.) Les adaptations cinématographiques de romans n'ont rien à voir avec le texte d'origine de l'écrivain. Il existe des condensés superficiels de textes journalistiques ou romanesques (par exemple, dans la revue Reader's Digest). Des textes de grands classiques littéraires ont en grande partie été tronqués de leurs éléments subversifs pour rejoindre un large public. Tout y passe : des touristes jusqu'aux vedettes de cinéma.

    Rien n'est cependant gratuit chez Boorstin. Le livre est richement documenté et jamais il n'accuse quoi que ce soit. Comme la plupart des livres d'histoire rédigés par des Américains, celui-ci est avant tout efficace, sans cependant tomber dans la vulgarisation des sujets. Une lecture fascinante ! Il me reste autour de 70 pages à lire, sur un total de 334. 

    CHANSON DU JOUR : Ainsi pourrait être le monde, par Ève Cournoyer


  • Commentaires

    1
    fanfan76
    Jeudi 29 Mai 2014 à 20:23

    Ah j'aime beaucoup la chanson, et cet accent si sympa! si on savait d'où vient l'eau qu'on (bouait)! et si on laissait les arbres s'exprimaient, tiens, ça parle d'arbres! j'aime beaucoup, merci Mario, fanfan

    2
    Jeudi 29 Mai 2014 à 20:52

    Eve Cournoyer fut la chanteuse et musicienne la plus créative des dernières années, mais elle est décédée, à peine âgée de 40 ans.

    3
    fanfan76
    Jeudi 29 Mai 2014 à 22:41

    C'est bien triste, merci Mario, fanfan

    4
    Lundi 23 Juin 2014 à 10:26

    Chacune des lectures que tu relates ici me donne envie, mais ça va pô être possible !

    Le règne de l'image devient réellement problématique, notamment avec les élèves en classe,mais ce serait trop long à expliquer.

    5
    Lundi 23 Juin 2014 à 12:10

    Les livres historiques américains sont très bien faits, contrairement à ceux de France et du Québec, qui pêchent trop par leur style universitaire.


    Ce livre doit être facile à trouver. J'en ai lu un autre, depuis, sans oublier ton roman sur les préhistoriques, qui m'a fait souvent sourire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :