• Gros oiseau

    Gros oiseau

    Depuis quelques semaines, le parc où je me rends écrire reçoit la visite sporadique du plus étonnant volatile que l'on puisse imaginer : un énorme oiseau, avec de longues pattes, un cou interminable et une petite tête munie d'une cervelle d'oiseau. Bien qu'il s'installe sur l'îlot, loin de ma vue, je peux deviner que s'il était à mes côtés, je pourrais le regarder dans les yeux sans me pencher.

    Ses arrivées et ses départs sont spectaculaires, car il étend des ailes imposantes. Atterissant sur l'îlot, il sème aussitôt un vent de panique chez les mouettes, s'enfuyant sans aucune hésitation. Pourtant, le gros wézo ne fiche rien : il demeure debout, sans émettre un son, se rend boire un peu d'eau.

    Comme je ne connais rien aux oiseaux, je ne pouvais dire le nom de cette bestiole, faisant sursauter tous les passants qui, comme moi, n'en ont jamais vu un exemplaire à Trois-Rivières. Le chéri semble seul : aucun compagnon ou bébé ne l'accompagne. Où niche-t-il ? D'où vient-il ? Hier, un photographe m'a révélé le mystère : c'est une grue. Alors, j'ai regardé sur Internet et trouvé la photo que vous voyez. C'est tout à fait la terreur des mouettes du parc, bien que celui de la photo soit plus joli.

    CHANSON DU JOUR : Claude Gauthier : Qu'est-ce que j'ai fait aux oiseaux ?


  • Commentaires

    1
    fanfan76
    Samedi 30 Août 2014 à 20:33

    Au début quand tu as décrit l'oiseau je pensais à un cormoran, il y e a dans notre parc, ils déplient leurs ailes aussi et les font sécher au soleil, je ne connais pas la grue, fanfan

    2
    Samedi 30 Août 2014 à 21:24

    Je me fie au nom donné par le photographe.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :