• Faits divers des derniers temps

    Faits divers des derniers temps

    CHATS. Il y a maintenant deux chats de plus dans la maison. D'abord, celui de la femme en-dessous de chez moi. Un joli blanc et brun, qui s'installe dans la fenêtre et semble excité quand je le regarde et lui fais signe. Ensuite, les voisines du second ont acheté un bébé, tout noir avec une petite tache blanche, qui a trois mois et est grand comme un soupir. Vraiment mignons ! Je me demande comment Salomé va réagir, le printemps prochain, quand elle se rendra compte que deux ennemis viennent d'envahir son territoire...

    VIEILLARD. Un lundi, vers 18 heures, une voix est sortie de la noirceur : "Aidez-moi !" Un vieil homme était tombé, incapable de se relever. C'est lourd, un corps inerte... Il était content de mon coup de pouce car, croyez-le ou non, quelqu'un était passé peu avant moi et avait ignoré son cri d'alarme. Je me suis senti scout.

    BLESSURE. Je me suis coupé au pied, je ne sais trop comment. Quand j'enfile ma botte gauche, la blessure frotte contre l'objet. C'est agaçant et douloureux. Tous ensemble : "Oh, pauvre Mario !" Répétez avec insistance.

    VAPOTTE : Cassé ma vapotte ! Crac ! La femme de la boutique m'a dit que c'est un machin qui n'aime pas le froid. Devrais-je lui tricoter un gant ?

    DÉPANNEUR : Juste ciel ! Le dépanneur près du terminus d'autobus du centre-ville a fermé ses portes ! J'y allais pour acheter un café, breuvage idéal pour attendre mon véhicule. Que vais-je devenir sans café ?

    HORREUR : Depuis maintenant un peu plus d'une année, je recopie Ce sera formidable, comme je l'avais expliqué ici :

    http://tuttifrutti.eklablog.com/ce-ne-sera-pas-formidable-a104023960

    Me voilà dans le dernier droit et j'ai croisé ceci : Même la patiente Louise perd patience quand... Ce n'est pas possible ! Une telle horreur dans un roman publié ! Comment diable est-ce que je ne l'ai pas vue, que l'éditeur, avec ses trois personnes relisant sans cesse le texte, ont pu ne pas apercevoir une telle gourde ? Pffff...

    MAMAN : Vendredi le 5 décembre, ma mère aura 90 ans. Ce sera bien sûr une visite de ma part. Cependant, le dimanche, il y a une fête mettant en vedette des gens qui ne voient jamais ma mère et dont je connais à peine ou pas du tout les noms. Inévitablement, une de ces personnes va me demander "si j'écris encore." Saletés de réunions familiales ! Photo : Mes parents, au temps de leurs fréquentations

    CHANSON DU JOUR : À 90 ans, par Sylvie Bernard

      


  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Décembre 2014 à 22:50

    Pauvre Mario ! (pour le pied) ; pauvre Mario (pour la "vapotte") tu t'y es donc mis ! ; pauvre Salomé (pour  les "ennemis") ; bon anniversaire à ta maman !

    2
    Samedi 6 Décembre 2014 à 23:26

    Pauvre de nous ! erf


    Merci, ô fidèle !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :