• Émotion

    Émotion

    Je m'excuse de vous parler encore des canards du parc, mais en ce dimanche 26 octobre, j'ai vu quelque chose qui m'a beaucoup ému.

    Parmi la foule des mouettes et canards arrivant vers moi parce que j'avais du pain à distribuer, il y avait un canard avec une patte cassée. Cette patte balançait comme un lambeau. Quand le canard essayait de marcher, il tombait sur le côté, avant de se relever et de tenter de courir, en vain, vers le pain. Je l'ai même vu ramper. J'ai voulu l'approcher, mais peine perdue. Par contre, je me suis agenouillé dans sa direction et lançais le pain face à lui, mais les mouettes et les autres canards se dépêchaient de lui chiper cette nourriture. J'ai tout de même réussi à lancer si près de lui qu'il a pu manger.

    À la fin de tout ceci, il s'est envolé vers l'étang avec les autres. Cependant, cette patte cassée l'empêchait sûrement de nager, de se déplacer dans l'eau. Il est évident que ce magnifique oiseau est appelé à mourir d'ici quelques jours, sinon quelques heures. J'ai l'impression que jamais je n'oublierai ses efforts pour tenter d'atteindre le pain.

    CHANSON DU JOUR : Que la maison est triste, par Claude Gauthier


  • Commentaires

    1
    fanfan76
    Lundi 27 Octobre 2014 à 21:00

    Ne t'excuses pas, Mario, de parler de tes canards du parc, si seulement beaucoup de personnes pouvaient s'intéresser aux animaux de la nature, moi tu vois aujourd'hui, je n'ai pas aimé voir des vaches dans un champs, avec de gros anneaux dans les naseaux, fanfan

    2
    Lundi 27 Octobre 2014 à 22:24

    Oui, le coup est vache...

    3
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 17:58

    Et maintenant, son "image" va me hanter aussi... C'est la dure loi de la nature à laquelle seuls les hommes échappent souvent désormais.

    4
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 20:01

    Merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :