• Chien qui change d'avis

     

    Chien qui change d'avis

    Mercredi le 9 juillet 2014 : baseball le soir ! Il était temps... Vu une autre scène cocasse de folklore. J'utilise le mot folklore, car un truc semblable, on ne peut en voir dans un stade officiel et "sérieux", où à peu près tout est interdit, même les chiens. Mais dans un petit parc tout croche comme celui que je fréquente depuis quatre années, tout semble permis, comme arriver avec son chien et même les plats pour l'eau et la bouffe.

    Une femme tenait en laisse un gros chien, ancré au sol, refusant obstinément de suivre sa maîtresse jusque dans la cabine de toilette. Elle avait un mal fou à le convaincre. Je lui dis : "Je vais le tenir, votre chien, pendant que vous serez en dedans pour votre besogne­." Elle était contente de mon offre et s'est précipitée dans le lieu. Le chien, aussitôt, s'est lancé vers la porte, grattant avec ses pattes. J'ai trouvé ça comique. Voilà un chien qui change rapidement d'avis !

    En arrivant, madame la compagne de monsieur le président, en me voyant, m'a tout de suite dit : "Voilà longtemps qu'on ne vous a vu ici." Je n'ai pas mis des gants blancs pour lui lancer que je n'ai pas apprécié qu'on enlève une rencontre du soir, que je n'aime pas que des parties soient prévues pendant mes heures de repas. J'ai d'ailleurs répété la même chose au président, un peu plus tard. Le baseball mineur, au Québec, se contente des parents et amis dans les estrades et semble tout faire pour ne pas attirer un public n'ayant pas de relation familiale avec les joueurs. J'espère que mon message est passé...

    CHANSON DU JOUR : Nino Ferrer et une version en public de Mirza


  • Commentaires

    1
    fanfan76
    Samedi 12 Juillet 2014 à 22:37

    Tiens mon message de ce midi, n'est pas passé? fanfan

    2
    Samedi 12 Juillet 2014 à 23:30

    Pas vu...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :